Prélèvement à la source : les premiers bugs de Bercy

 

Depuis des mois, l’UNAPL n’a de cesse de dire que la mise en œuvre du prélèvement à la source relève de l’acharnement administratif et engendrera une source de complexité inédite pour les petites entreprises avec, à la clé, des risques d’erreurs multiples. Mais c’était sans compter que les services fiscaux eux-mêmes pourraient être une source d’erreur ! Le Canard Enchaîné a révèlé, dans son édition du mercredi 4 avril, que suite à un problème survenu dans le logiciel utilisé pour alimenter le fisc en données personnelles et préparer le prélèvement à la source, près d’un million de contribuables devraient recevoir une déclaration affichant un montant inexact… Dans de telles conditions, comment les entreprises vont-elles pouvoir s’y retrouver ?